Accueil🇫🇷Chercher

Quartier Benoît

Le quartier Benoît est un quartier de la commune de La Baule-Escoublac, dans le département français de la Loire-Atlantique. Il doit son nom à Jules Benoît, maire du Pouliguen, qui développe vers l'ouest la station balnéaire de La Baule à partir des années 1870. Au XXIe siècle, le quartier s'étend sur 85 ha, avec sur le front de mer, la plage Benoît.

Quartier Benoît
Administration
Pays Drapeau de la France France
DĂ©partement Loire-Atlantique
Commune La Baule-Escoublac
GĂ©ographie
CoordonnĂ©es 47° 16′ 49″ nord, 2° 24′ 51″ ouest
Transport
Gare La Baule-Escoublac
Localisation
Géolocalisation sur la carte : pays de Guérande
Voir sur la carte administrative du pays de Guérande
Quartier Benoît
GĂ©olocalisation sur la carte : Loire-Atlantique
Voir sur la carte administrative de la Loire-Atlantique
Quartier Benoît

    GĂ©ographie

    Le quartier Benoît est situé à l’ouest de La Baule ; il est délimité à l'ouest par le port de La Baule - Le Pouliguen, installé dans l'étier du Pouliguen, au nord par l’avenue du Général de Lattre de Tassigny, à l'est par l'avenue des Hirondelles et au sud par le front de mer, donnant sur l’esplanade et la plage Benoit[1] - [2]. Le quartier s'étend sur 85 ha dans les mêmes limites que la concession Benoit de 1860[1].

    Histoire

    Plan en couleur d'une ville de bord de mer, des zones de couleur indiquent des quartiers.
    Les grandes étapes des lotissements de la station balnéaire[3].

    Les premiers aménagements intervenant dans la zone de l'actuel quartier Benoît datent de 1825. Cette année-là, Louis-Hyacinthe Levesque, propriétaire de marais salants à Batz-sur-Mer[N 1], et Joseph-Antoine Benoît, ingénieur à la saline de Château-Salins (Moselle), s’associent pour construire une usine pour le lavage et le raffinage du sel[5]. Ils rachètent une partie de la concession octroyée en 1815 à Donatien de Sesmaisons pour y implanter une raffinerie à l’est de l’étier du Pouliguen[6]. Vers 1845, les deux associés installent une presse à sardines sur les 85 ha qu'ils viennent d'acquérir[6].

    En 1864, Jules Benoît, alors maire du Pouliguen et un fils de Joseph Antoine Benoît, fait construire la villa Ar Zonj, à l'est de l'étier, prémices du développement du quartier à partir des années 1870[6].

    Urbanisme

    Le lotissement Benoît est construit dès 1876. Sa conception est due à l'architecte François Aubry (1841-1925)[7] et met en valeur le front de mer par une promenade piétonnière, concept précurseur utilisé par la suite par d'autres cités balnéaires[8].

    En front de mer, l'esplanade Benoît relie l'étier du Pouliguen à l'ouest, au quartier des grands hôtels et du casino à l'est[9]. Elle longe la plage Benoît, qui fait partie du domaine maritime[10] et aboutit, à l'ouest, au quai Rageot de la Touche, qui borde le port de plaisance de La Baule - Le Pouliguen[11].

    L'esplanade Benoît est reliée au jardin Benoît, un espace vert public, par l'avenue du Jardin Public[12].

    Notes et références

    Notes

    1. Louis-Hyacinthe Levesque est maire de Nantes de 1821 à 1830, député de la Loire-Inférieure de 1824 à 1831 et président de la chambre de commerce et d'industrie de Nantes[4].

    Références

    1. « Présentation du quartier », sur le site de l'association du quartier Benoît (consulté le ).
    2. « Topographie de La Baule-Escoublac » sur Géoportail (consulté le 4 juillet 2018)..
    3. Ministère de la Culture, Aire de mise en valeur de l'architecture et du patrimoine (AVAP) : modification du 10 janvier 2013 (lire en ligne [PDF]), p. 18
    4. Alexandre Perthuis et Stéphane de La Nicollière-Teijeiro, Le Livre doré de l’hôtel-de-ville de Nantes : avec les armoiries et les jetons des maires, t. II, Imprimerie Grinsard, (BNF 31089326), p. 78-84.
    5. Bernard Desmars, « Benoît (Jean-Joseph-) Jules », sur le site de l'association d'études fouriéristes et des Cahiers Charles Fourier, (consulté le ).
    6. « de La Bôle … à La Baule », sur le site de l'association du quartier Benoît (consulté le ).
    7. « Personnalités de La Baule-Escoublac », sur labaule-sépia.fr (consulté le ).
    8. Ministère de la Culture, Aire de mise en valeur de l'architecture et du patrimoine (AVAP) : modification du 10 janvier 2013 (lire en ligne [PDF]), p. 19.
    9. « L'esplanade Benoît », sur le site de l'association du quartier Benoît (consulté le ).
    10. « La plage Benoît », sur le site de l'association du quartier Benoît (consulté le ).
    11. « Le port de La Baule - Le Pouliguen », sur le site de l'association du quartier Benoît (consulté le ).
    12. « Le jardin Benoît », sur le site de l'association du quartier Benoît (consulté le ).

    Voir aussi

    Liens externes

    Cet article est issu de wikipedia. Text licence: CC BY-SA 4.0, Des conditions supplémentaires peuvent s’appliquer aux fichiers multimédias.