Accueilūüáęūüá∑Chercher

Jean Grosjean

Jean Grosjean, né à Paris le et mort au Chesnay le [1], est un poète et écrivain français, traducteur et commentateur de textes bibliques.

Jean Grosjean
Biographie
Naissance
Décès
(√† 93 ans)
Le Chesnay
Nom de naissance
Jean Tiburce Natalis Grosjean
Nationalité
Activités

Biographie

Apr√®s une enfance dans le Doubs, l'exercice du m√©tier d'ajusteur, il entre au s√©minaire Saint-Sulpice d'Issy-les-Moulineaux en 1933. Il effectue son service militaire au Liban puis, en 1936-1937, il voyage au Proche-Orient (Syrie, Palestine, √Čgypte et Irak). Il est ordonn√© pr√™tre en 1939, puis mobilis√©. Prisonnier, il rencontre Andr√© Malraux au camp de Sens, puis Claude Gallimard et Roger Judrin pendant sa captivit√© en Pom√©ranie et au Brandebourg, compagnons qui resteront des amis proches.

En 1946, c'est chez Gallimard, dans la collection ¬ę M√©tamorphoses ¬Ľ de Jean Paulhan, que para√ģt le premier livre de Jean Grosjean, une suite de notes po√©tiques, Terre du temps. D√©sormais, il restera fid√®le √† la maison d'√©dition, comme auteur et comme membre du comit√© de lecture. Il participera √©galement tr√®s activement √† la vie de la NRF aupr√®s de Marcel Arland et de Dominique Aury, puis (√† partir de 1977) de Georges Lambrichs.

En 1950, il quitte la pr√™trise, se marie et ach√®te une propri√©t√© √† Avant-l√®s-Marcilly, dans l'Aube, o√Ļ il r√©sidera tr√®s fr√©quemment. Il se livre d√©sormais √† des travaux de traduction d'Eschyle et de Sophocle, de Shakespeare ou du Coran et de la Bible, notamment avec son ¬ę camarade ¬Ľ Michel L√©turmy. Il est aussi essayiste. Po√®te hors des mondes, po√®te de l'intemporel, c'est un mystique toujours en questionnement.

Il publie, √† partir de 1972, toujours chez Gallimard, une s√©rie de r√©cits po√©tiques, qui, except√© Clausewitz, sont tous d'inspiration biblique. Kleist, publi√© en 1985, sera sa seule exp√©rience d'√©criture th√©√Ętrale.

En 1989, il cr√©e avec Jean-Marie-Gustave Le Cl√©zio, chez Gallimard, la collection ¬ę L'Aube des peuples ¬Ľ. Y sont publi√©s les grands textes fondateurs des civilisations. Il publie de nouveau des recueils de po√®mes. Sa po√©sie est intemporelle, mystique et faite en m√™me temps d'une grande humilit√©. Il interroge dans une m√©ditation permanente les grands textes sans jamais perdre de vue le simple paysage de la campagne qui transpara√ģt √† sa fen√™tre. Robert Sabatier dans son Histoire de la po√©sie fran√ßaise √©crit : ¬ę‚Ķ c'est comme si le monde se cr√©ait sous nos yeux, comme si les textes saints √©taient de ce jour, comme si le chaos se d√©roulait sous nos yeux, sans jamais rien de redondant ou de pos√©, dans un climat o√Ļ la gravit√© n'√©loigne pas la sensualit√©, o√Ļ l'amour est sans fadeur, o√Ļ la tendresse de l'√©l√©gie n'est jamais pleurnicharde, o√Ļ le po√®me s'inscrit dans la vie sans jamais quitter le voisinage du divin. ¬Ľ

Publications

Poésie

  • Terre du temps, Gallimard, 1946
Prix de la Pléiade
  • Hypostases, Gallimard, 1950
  • Le Livre du Juste, Gallimard, 1952
  • Fils de l'Homme, Gallimard, 1954
Prix Max-Jacob
  • Majest√©s et Passants, Gallimard, 1956
  • La nuit de Sa√ľl, Albeuve, Castella, 1970 (NRF, 1958)
  • Austrasie, Gallimard, 1960
  • Apocalypse, Gallimard, 1962
  • Hiver, Gallimard, 1964
  • √Čl√©gies, Gallimard, 1967
Prix des Critiques[2]
  • La Gloire, pr√©c√©d√© de Apocalypse, Hiver et √Čl√©gies, Po√©sie/Gallimard, 1969
  • La Lueur des jours, Gallimard, 1991
  • Nathana√ęl, Gallimard, 1996
  • Cantil√®nes, Gallimard, 1998
  • Les Vasistas, Gallimard, 2000
  • Si peu, Bayard, 2001
  • Les Parvis, Gallimard, 2003
  • La Rumeur des cort√®ges, Gallimard, , 128 p. (ISBN 978-2-0707-7516-3)
  • Arp√®ges et paraboles, Gallimard, 2007

Récits

  • Clausewitz, Gallimard, 1972
  • Le Messie, Gallimard, 1974/1987, 88 p. (ISBN 978-2-0707-0987-8)
  • Les Beaux Jours, Gallimard, 1980
  • √Člie, Gallimard, 1982
  • Darius, Gallimard, 1983
  • Pilate, Gallimard, 1983
  • Jonas, Gallimard, 1985
  • La Reine de Saba, Gallimard, 1987
  • Samson, Gallimard, 1988
  • Samuel, Gallimard, 1994
  • Adam et √ąve, Gallimard, 1997, 160 p. (ISBN 978-2-0707-4949-2)

Th√©√Ętre

  • Kleist, Gallimard, , 96 p. (ISBN 978-2-0707-0492-7)
    • Kleist et Wilhelmine, sa fianc√©e qui aimerait que la vie soit simple.

Traductions commentées

  • Les Proph√®tes, traduit de l'h√©breu par Jean Grosjean, √©ditions Gallimard, 1955.
  • Tragiques grecs : Eschyle, Sophocle, traduits par Jean Grosjean, fragments traduits par Rapha√ęl Dreyfus, introduction et notes par Rapha√ęl Dreyfus, Biblioth√®que de la Pl√©iade, Gallimard, Paris, 1967.
  • La Bible. Le Nouveau Testament, √©d. et trad. par Jean Grosjean, Michel L√©turmy et Paul Gros, Biblioth√®que de la Pl√©iade, Gallimard, Paris, 1971.
  • Le Coran (Ph. Lebaud, 1979)
  • L‚ÄôIronie christique : commentaire de l‚Äô√Čvangile selon Jean (Gallimard, 1991, 280 p.) (ISBN 978-2-0707-2319-5) Document utilis√© pour la r√©daction de l‚Äôarticle
  • Lecture de l‚ÄôApocalypse (Gallimard, 1994)
  • Les Versets de la sagesse (Ph. Lebaud, 1996)
  • La Premi√®re √Čp√ģtre de Jean (Fates, 1997)

Divers

Distinctions

Jean Grosjean a re√ßu des prix et des distinctions parmi lesquels on peut relever, outre le prix de la Pl√©iade pour son premier recueil Terre du temps en 1946, le grand prix de la Ville de Paris (litt√©rature) en 1973, le grand prix de po√©sie de l'Acad√©mie fran√ßaise en 1983, le grand prix Poncetton de la Soci√©t√© des gens de lettres en 1988 et le prix Alain Bosquet pour l'ensemble de son Ňďuvre en 2003.

À propos de

  • Aram√©ennes, s√©rie d'entretiens accord√©s par Jean Grosjean √† Roland Bouh√©ret, Dominique Bourg et Olivier Mongin, pr√©face de S. Breton, avant-propos de Dominique Bourg (Cerf, 1988)
  • Elisabeth Doublet, L'Autre c√īt√© du langage : l'Humour et l'Ironie dans les po√®mes et r√©cits de Jean Grosjean, Presses universitaires de Franche-Comt√©, , 428 p. (ISBN 978-2-8462-7044-1)[3]
  • Jean Grosjean de Jean-Luc Maxence (Seghers, coll. Po√®tes d'aujourd'hui, 2005)
  • Nunc no 21, 2010, Dossier Jean Grosjean, sous la direction de R√©ginald Gaillard. Nunc / J. Grosjean
  • "Hommage √† Jean Grosjean", in La Nouvelle Revue fran√ßaise, no 581, √©ditions Gallimard, .
  • Mon camarade de Michel L√©turmy (√©ditions Calligrammes, 1992)
  • Lueurs, Bulletin √©dit√© par l'association "La Lueur des jours de Jean Grosjean", n¬į 1 (2016) ; n¬į 2 (2017) ; n¬į 3 (2018) ; n¬į 4 (2019) ; n¬į 5 (2021)

Notes et références

Les √©l√©ments biographiques sont repris notamment de l'ouvrage de Maxence, op. cit., p. 52-53, ainsi que de la notice de D. Alexandre parue dans l'Anthologie de la po√©sie fran√ßaise du XVIIIe au XXe si√®cle, Gallimard, coll. ¬ę Pl√©iade ¬Ľ, 2000.

Liens externes

Cet article est issu de wikipedia. Text licence: CC BY-SA 4.0, Des conditions supplémentaires peuvent s’appliquer aux fichiers multimédias.