AccueilđŸ‡«đŸ‡·Chercher

Takayama Tatsuo

Takayama Tatsuo (é«˜ć±±èŸ°é›„) est un peintre de figures, paysages, fleurs, compositions murales, graveur et illustrateur traditionnel Ă  tendance occidentale japonais du XXe siĂšcle, nĂ© le Ă  ƌita et mort le dans l'arrondissement de Setagaya Ă  Tokyo.

Takayama Tatsuo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
DĂ©cĂšs
(Ă  95 ans)
Setagaya
Période d'activité
Ă  partir de
Nom dans la langue maternelle
é«˜ć±±èŸ°é›„
Nationalité
Activités
Formation
Distinctions

Biographie

En 1931, il entre Ă  l'École des beaux-arts de Tokyo, dans la section peinture japonaise traditionnelle ou nihon-ga, et en sort diplĂŽmĂ© en 1936. En 1944n il devient maĂźtre de confĂ©rence Ă  l'UniversitĂ© fĂ©minine de Tokyo; en 1971, il est chargĂ© de cours Ă  l'École nationale des beaux-arts de Tokyo; l'annĂ©e suivante, il est nommĂ© membre de l'AcadĂ©mie des arts. À partir de 1975, il fait plusieurs sĂ©jours en Chine, voyage dans le Sud de la France et en Italie du Nord. Il reçoit la mĂ©daille de l'ordre du mĂ©tier en 1979 et est nommĂ© chevalier des Arts et des Lettres en 1982. À partir de 1934, il participe rĂ©guliĂšrement au salon officiel, appelĂ© Teiten de 1919 Ă  1935, nouveau salon Bunten de 1936 Ă  1946, Nitten de 1946 Ă  1958, date Ă  laquelle il devient Nouveau Nitten jusqu'en 1968, puis Nitten rĂ©organisĂ© Ă  partir de 1969, et se dĂ©roule toujours au MusĂ©e des Beaux-Arts de Tokyo. En dehors de ce salon officiel, Takayama participe Ă  plusieurs expositions collectives de divers groupes artistiques japonais, de 1937 Ă  1990[1].

Personnellement, il expose ses Ɠuvres à partir de 1957, essentiellement dans des galeries et grands magasins de Tokyo, mais aussi au grand magasin Tokiwa à ƌita en 1976 et 1981 :

en 1980, au Musée d'Art moderne de la préfecture de Kanagawa.
en 1983, au Musée d'art Yamatane de Tokyo.
en 1989, au Musée d'art moderne de Tokyo et au Musée d'art moderne de Toyama.
en 1991 et 1994, au MusĂ©e dĂ©partemental des arts Ă  ƌita.
en 1994, au Musée Chido à Yamagata.

Il expose pour la premiĂšre fois Ă  l'Ă©tranger, en 1995, Ă  l'Espace des arts Mitsukishi-Étoile Ă  Paris. En 1959, il obtient le trĂšs officiel Prix de l'AcadĂ©mie des beaux-arts du Japon[1].

Il commence, en 1939, par rĂ©aliser des illustrations pour des livres et jeux d'enfants, pour gagner sa vie. À la suite de la lecture d'une biographie sur Gauguin, il est trĂšs impressionnĂ© par cette personnalitĂ© et son art en subit l'influence: il produit alors des Ɠuvres aux formes simplifiĂ©es traitĂ©es en aplats de couleur. Il s'intĂ©resse ensuite au paysage, avant de s'orienter, en 1960, vers l'Ă©tude de la figure humaine, qui devient le thĂšme principal de son Ɠuvre. Il dessine au pastel les illustrations du roman RyĂŽsai Shii tel que je le vois, de Mori Atsushi. En 1984, il reçoit la commande de quarante-huit peintures pour le pavillon Okudono du temple bouddhiste Kongƍbu-ji.
Takamaya offre, en 1987, des peintures murales pour le temple Nittai-ji du mont Kakuƍ Ă  Nagoya, il peint Ă©galement un paravent: La rĂ©gion d'ƌita aux quatre saisons, pour le pavillon HĂŽmeiden du palais impĂ©rial Ă  l'occasion des fĂȘtes d'investiture du nouvel empereur[1].

Style et tradition

S'il se veut peindre de la tradition, du nihon-ga, utilisant les pigments naturels et l'encre de Chine, il recherche toujours des directions nouvelles à son art et donne naissance à une sorte de nouveau nihon-ga, qui se rapproche de l'art occidental, surtout dans ses représentations de personnages noyés dans une sorte de halo brumeux[1].

Conservation de ses Ɠuvres

  • ƌita (PrĂ©fect. Art Hall) :
    • IntĂ©rieur de piĂšce, datĂ© 1982.
    • L'Étoile du berger, datĂ© 1985.
    • Une maison, datĂ© 1988.
    • La ville, datĂ© 1988.
    • Ruisseau dans la ville, datĂ© 1990.
    • Quand vient la fin de l'Hiver, datĂ© 1994.
  • Tokyo (Mus. de Setagaya) :
    • CrĂ©ature cĂ©leste, datĂ© 1983.

Notes et références

Annexes

Bibliographie

  • Dictionnaire BĂ©nĂ©zit, Dictionnaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol. 13, Ă©ditions GrĂŒnd, , 13440 p. (ISBN 2700030230), p. 437.
  • B. Dorival, sous la direction de 
: Peintres Contemporains, Mazenod, Paris, 1964.
  • Catalogue de l'exposition: Vie intĂ©rieure et tentation visionnaire, Ɠuvres du peintre traditionnel nihon-ga Takayama Tatsuo, Espace des Arts Mitsukoshi-Étoile, Paris, 1995.

Liens externes

Cet article est issu de wikipedia. Text licence: CC BY-SA 4.0, Des conditions supplĂ©mentaires peuvent s’appliquer aux fichiers multimĂ©dias.