Accueilūüáęūüá∑Chercher

Ismail Qemali

Ismail Qemali Bej Vlora ou plus commun√©ment Ismail Qemali (n√© le √† Vlor√ę et mort le √† P√©rouse en Italie) est l'un des principaux chefs du mouvement national albanais, fondateur de l'√Čtat albanais moderne. Le √† Vlor√ę, il proclama l'ind√©pendance de l'Albanie et forme un gouvernement provisoire qu'il pr√©side. Le , la Conf√©rence des ambassadeurs nomme le Prince Guillaume de Wied chef de l'√Čtat.

Ismail Qemali
Fonctions
Premier ministre d'Albanie
-
Ministre des Affaires étrangères
-
Biographie
Naissance
Décès
(√† 74 ans)
Pérouse
Nom dans la langue maternelle
Ismail Qemal Bej Vlora
Nationalités
ottomane (jusqu'en )
albanaise (à partir de )
Formation
√Čcole Zosim√©a (en)
Activités
Enfant
Et'hem Bey Vlora (d)
Autres informations
Distinction
signature d'Ismail Qemali
Signature

Biographie

Ismail Qemali na√ģt √† Avlonya (aujourd'hui Vlor√ę) d'une famille noble. Ayant termin√© l'enseignement primaire dans sa ville natale, il s'installa √† Istanbul en 1859 o√Ļ il entreprit une carri√®re de haut fonctionnaire au sein de l'administration ottomane. Il participa √† la r√©forme de l'Empire ottoman sous Midhat Pacha, et fut le gouverneur de plusieurs villes des Balkans. Durant ces ann√©es, il prit part √† la standardisation de l'alphabet albanais et √† la cr√©ation d'une association culturelle albanaise.

En 1877, il occupait d√©j√† d'importantes fonctions dans l'administration ottomane, mais lorsque Midhat Pacha fut d√©chu de sa fonction de Premier ministre par le sultan Abd√ľlhamid II, Isma√Įl Qemali fut envoy√© en exil dans l'ouest de l'Anatolie. Le sultan le rappela quelque temps plus tard et fit de lui le gouverneur de Beyrouth. Cependant, ses recommandations politiques lib√©rales le firent √† nouveau tomber en disgr√Ęce aupr√®s d'Abd√ľlhamid II, et en , Isma√Įl embarqua sur la yacht de l'ambassadeur britannique afin de r√©clamer l'asile politique. Il fut men√© hors de Turquie et, durant les huit ann√©es suivantes, travailla √† la fois √† la promotion d'un nouvel ordre constitutionnel et √† la cause nationale albanaise au sein de l'Empire ottoman.

À la suite de la révolution des Jeunes-Turcs de 1908, il devint député au Parlement ottoman restauré, travaillant en collaboration avec les politiciens libéraux et les Britanniques. En 1909, durant un soulèvement contre les Jeunes-Turcs, il fut brièvement nommé président de l'Assemblée nationale, mais fut forcé de quitter Istanbul quelques jours plus tard. Par la suite, Ismail Quemali se concentra uniquement sur la question de nationalisme albanais.

Durant la r√©volte albanaise de 1911, il se joint √† une r√©union des leaders de cette r√©volte, le dans un village au Mont√©n√©gro (Gerńće) et ensemble, ils √©labor√®rent le ¬ęMemorandum Gerńće¬Ľ (parfois appel√© ¬ęLivre rouge¬Ľ de la couleur de sa couverture), requ√™te d'ind√©pendance adress√©e √† la fois √† l'Empire ottoman et √† l'Europe (en particulier √† la Grande-Bretagne). Il fut par le personnage principal de la D√©claration d'Ind√©pendance de l'Albanie et de la formation d'un gouvernement ind√©pendant le , marquant la fin de pr√®s de 500 ans de domination ottomane. Avec Luigj Gurakuqi, il √©tendit le drapeau albanais sur l'√©difice o√Ļ la d√©claration d'ind√©pendance venait d'√™tre sign√©e, √† Vlor√ę. Il fut le Premier ministre de l'Albanie de 1912 √† 1914.

Pendant la Premi√®re Guerre mondiale, Qemali v√©cut en exil √† Paris, o√Ļ, bien que ruin√©, il maintint un grand nombre de contacts et collabora avec les correspondants de l'√©dition continentale du Daily Mail, afin d'√©crire ses m√©moires. Cette autobiographie, publi√©e apr√®s sa mort, est la seule m√©moire d'un des derniers hommes d'√©tat de l'Empire ottoman √† √™tre √©crites en anglais, et l'unique t√©moignage d'une approche lib√©rale et multiculturelle des probl√®mes de l'Empire mourant. En 1918, Ismail Qemali se rendit en Italie pour promouvoir et soutenir son mouvement politique, mais fut emp√™ch√© de quitter le sol par le gouvernement italien et contraint de rester dans un h√ītel √† P√©rouse, √† son grand √©nervement. Il y meurt d'une attaque cardiaque.

Ismail Qemali figure sur l'avers des billets de 200 leks émis entre 1992 et 1996, et sur les billets de 500 leks émis depuis 1996.

Liens externes

Cet article est issu de wikipedia. Text licence: CC BY-SA 4.0, Des conditions supplémentaires peuvent s’appliquer aux fichiers multimédias.