Accueil🇫🇷Chercher

Koko le clown


Koko le clown est le nom du personnage principal de la sĂ©rie surrĂ©aliste et burlesque Out of the Inkwell (« Sorti de l'encrier Â») des pionniers du genre, les frères Max et Dave Fleischer. La sĂ©rie mĂŞle prise de vue rĂ©elle, dessin animĂ© et « stop motion Â» et sera produite de 1918 Ă  1929 par J. R. Bray Studios de 1918 Ă  1921 puis Inkwell Studio de 1921 Ă  1926, et enfin Inkwell Imps de 1926 Ă  1929.

Histoire

Koko le clown et Fitz le chien dans Koko Chop Suey (1927).
Bessie Mc Coy dans son costume en 1908

Après avoir fait deux tests avec sa machine rĂ©cemment inventĂ©e, le rotoscope, Max Fleischer a filmĂ© son frère Dave dans un costume de clown. Après avoir dĂ©calquĂ© les images du film totalisant quelque 2500 dessins pendant un an de travail, le personnage « The Clown Â» est nĂ© (il ne sera baptisĂ© que « Koko the Clown Â» en 1924 seulement). Son costume doit beaucoup Ă  celui de Bessie McCoy, qui interprète en 1909 la chanson comique The Yama Yama Man (en) crĂ©e pour un spectacle jouĂ© alors Ă  Broadway, The Three Twins[1]. Dans une partition de musique oĂą l'on voit « The Clown Â» en couverture on peut lire le titre « Out of the Inkwell, The new Yama Yama Clown Â»[2]. Pour le maquillage de Koko, l'influence vient des clowns blancs du dĂ©but du siècle, les frères Fratellini, Foottit (pour ne citer qu'eux), inspirĂ©s eux-mĂŞmes des personnages de la Comedia dell'arte, Pedrolino (le Pierrot français) ou encore Pagliaccio (celui de l'OpĂ©ra italien Pagliacci).

La sĂ©rie a Ă©tĂ© si populaire aux Etats-Unis qu'en 1921 Max et Dave Fleischer ont crĂ©Ă© leur propre studio : « Out of the Inkwell Films, Inc. Â»

En 1924, lorsque l'animateur Richard "Dick" Huemer est arrivĂ© au studio en tant que superviseur de l'animation (après avoir animĂ© la sĂ©rie Mutt and Jeff pendant huit ans), il a retravaillĂ© le « Clown Â», l'a redessinĂ©, puis lui a donnĂ© un nom: Ko-Ko le Clown. C'est aussi lui qui a crĂ©Ă© son compagnon, Fitz le chien, faisant de Koko le Clown et Fitz un duo de clown classiques, clown blanc et auguste. Richard Huemer a aussi rendu l'animation de Koko plus cartoon en Ă©loignant les frères Fleischer de la rotoscopie devenue un peu trop systĂ©matique.

Selon les films, le nom du personnage est orthographiĂ© « Ko-Ko Â» ou « Koko Â». Dans les films produits de 1924 Ă  1927, le nom du clown Ă©tait tirĂ© d'un trait d'union, « Ko-Ko Â». Celui-ci a Ă©tĂ© abandonnĂ© en raison de problèmes juridiques liĂ©s Ă  la faillite de la sociĂ©tĂ© de diffusion de la sĂ©rie, Red Seal. La sĂ©rie a continuĂ© pendant deux ans jusqu'en juillet 1929, mais en raison d'une mauvaise gestion du prĂ©sident de Red Seal, les Inkwell Studios ont dĂ©posĂ© le bilan la mĂŞme annĂ©e et Koko a Ă©tĂ© mis au placard pendant deux ans. En 1931, une fois les brouilles juridiques rĂ©solues, Koko le Clown est rĂ©apparu dans le Betty Boop de 1931 The Herring Murder Case, puis reviendra frĂ©quemment dans la sĂ©rie Fleischer Talkartoons (en) (1929 Ă  1932) aux cĂ´tĂ©s de Betty Boop et Bimbo. Il apparaĂ®tra pour la dernière fois dans le Betty Boop de 1934 Ha! Ha! Ha! (en), un remake d'un court muet issu de la pĂ©riode Out of the Inkwell : The Cure de 1924.

Koko en couleur

Koko apparaĂ®t en couleur pour la première fois (vĂŞtu d'un costume rouge et jaune) dans le dessin animĂ© de 1949 Toys Will Be Toys (en), un Ă©pisode de la sĂ©rie des « Screen Songs Â» produite par Famous Studios. En 1958, Max Fleischer fit revivre Out of the Inkwell pour la tĂ©lĂ©vision, et une sĂ©rie de 100 Ă©pisodes en couleur fut produite de 1960 Ă  1961 par Hal Seeger. Koko apparaĂ®t dans cette nouvelle sĂ©rie avec un costume bleu et jaune, et sa voix est celle de l'acteur Larry Storch, cĂ©lèbre pour ses doublages de voix de dessins animĂ©s.

Références

  1. Cf. dans Internet Archive : The Yama Yama Man.
  2. « Yama Yama Clown - Koko the Clown », sur Scribd (consulté le )

Liens externes

Cet article est issu de wikipedia. Text licence: CC BY-SA 4.0, Des conditions supplémentaires peuvent s’appliquer aux fichiers multimédias.