Accueil🇫🇷Chercher

Jean Gaire

Jean Gaire est un missionnaire français qui a émigré au Canada en 1888, où il a fondé une douzaine de paroisses. Il est décédé le à Wauchope, Saskatchewan.

Jean Gaire
Biographie
Naissance
Décès
(Ă  71 ans)
Canada
Activité

Biographie

Né le à Lalaye dans le Val de Villé (Bas-Rhin, France), il fait ses études au petit séminaire de Strasbourg puis au grand séminaire de Nancy. Il est ordonné prêtre le 1878 à 25 ans.Il est nommé vicaire de 1878 à 1880 à Frouard dans la banlieue de Nancy puis curé à Loisy et Bezaumont. Il lit le guide du colon français au Canada. En 1888 Jean Gaire quitte la France par le Havre et part au Canada où il fonde une douzaine de paroisses dont la Grande Clairière. De nombreux Alsaciens viennent le rejoindre dont des habitants du Val de Villé. Parmi ces habitants on trouve une famille Mathis d'Urbeis. En 1920 il est nommé prélat de Sa Sainteté par le pape Benoît XV. Jean Gaire décède à plus de 70 ans le dans son presbytère à Wauchope, paroisse qu'il avait fondée en 1902.

Publications

  • Dix annĂ©es de mission au Grand Nord-Ouest canadien, Lille, Imprimerie de l'orphelinat de Dom Bosco, 1898, 216 p.
  • Vingt-cinq annĂ©es au service de l'Église dans l'ouest canadien.
  • La question des Ă©coles catholiques et françaises du Manitoba (Canada) : appel Ă  la France et Ă  la Belgique, Lille, Imprimerie de l'orphelinat de Dom Bosco, 1897, 28 p.

Il donne soixante-quinze conférences en France en 1903-1904[1] qui sont publiées à Bordeaux en 1904 (Le Canada : conférence de l'abbé Gaire sous les auspices de la Société de Géographie commerciale de Bordeaux, imprimerie G. Gounouilhou, 7 p.) et en 1906 sous le titre : Conférences de M. l'abbé Gaire missionnaire français au Canada.

Postérité

Un monument est érigé au Canada en sa mémoire en 1965. Un lac de la province de la Saskatchewan porte son nom[2].

Notes et références

  1. Audrey Pyée 2019.
  2. « Esquisse historique de la Paroisse St-Maurise, Bellegarde, Sask », sur musee.societehisto.com, (consulté le ).

Bibliographie

  • Reine Malouin, « Monseigneur Jean Gaire, P.D. Grand missionnaire-colonisateur de l’Ouest canadien », Rapport - SociĂ©tĂ© canadienne d'histoire de l'Église catholique, vol. 31,‎ , p. 85–97 (lire en ligne).
  • RenĂ© Rottiers, « Mgr Gaire : missionnaire-colonisateur des prairies : les actes du troisième colloque du Centre d'Ă©tudes franco-canadiennes de l'Ouest », dans La langue, la culture et la sociĂ©tĂ© des francophones de l'ouest, RĂ©ginĂ©a, Institut de recherche du Centre d'Ă©tudes bilingues, University of Regina, , p. 37-57.
  • Audrey PyĂ©e, « Les migrations françaises vers les Prairies canadiennes, 1870-1914 », Études canadiennes / Canadian Studies, vol. 86, no 2,‎ (lire en ligne).
  • (en) David Kim Jones, Father Jean Gaire and Franco-Catholic immigration to the Canadian prairies, 1888-1925 (Thèse de maĂ®trise - histoire), University of Reginadate= 1991.

Liens externes

Cet article est issu de wikipedia. Text licence: CC BY-SA 4.0, Des conditions supplémentaires peuvent s’appliquer aux fichiers multimédias.