Accueil🇫🇷Chercher

Hubert Josef Cadenbach

Hubert Josef Cadenbach (né le à Kirchberg (Hunsrück) et mort le à Metternich) est un avocat prussien et maire de Coblence de 1857 à 1867.

Hubert Josef Cadenbach
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Biographie

Cadenbach est le fils d'un maire et étudie le droit à Heidelberg. Il travaille comme avocat, comme assesseur à Kirn et à partir de 1833 comme conseiller judiciaire et député municipal à Coblence.

Il est marié et a deux enfants, Hélène et Fritz. Après avoir démissionné de son poste de bourgmestre, il se retire à Metternich et meurt amèrement à Noël 1867. Il est enterré dans le cimetière principal de Coblence, champ 16 ; sa tombe familiale est toujours là.

Maire de Coblence

Cadenbach est élu maire de Coblence le à une courte majorité, devenant ainsi le premier à être nommé librement selon le code des villes prussiennes. Tous ses prédécesseurs ont été nommés par le gouvernement prussien. Il reçoit le titre d'Oberbürgermeister (maire) le , ce qui lui donne également le droit de porter une chaîne de fonction en or. Le , le conseil municipal décide pour la première fois d'acheter une telle chaîne de fonction pour Coblence.

Les installations de la forteresse de Coblence (de) limitent fortement les possibilités de développement de la ville. Avec la construction du chemin de fer du Rhin et du pont ferroviaire de la Moselle (de), les fortifications prussiennes de la ville de Coblence (de) sont pour la première fois percées. Le , sous les acclamations de la population, le premier train avec la locomotive « Windsbraut » décorée de guirlandes arrive à la gare provisoire du Rhin dans la Fischelstraße. En 1859, la ligne est prolongée de Coblence à Bingerbrück et la gare rhénane est encore agrandie. À partir de 1864, le réseau ferroviaire est étendu avec l'inauguration du pont de Pfaffendorf sur le Rhin.

C'est également sous le mandat de Cadenbach que sont fondées l'association de lecture catholique (1833) et la construction de la maison Görres (1866). Coblence quitte l'association des maires le . Kapellen-Stolzenfels, Rhens, Moselweiß et Neuendorf sont réunis à la mairie de Saint-Sébastien. Coblence reste cependant dans l'arrondissement jusqu'en 1887, date à laquelle elle est finalement détachée. L'incorporation de Lützel et Neuendorf à Coblence est demandée dès 1859, mais n'a lieu qu'en 1891.

La gestion de Cadenbach est plutĂ´t malheureuse. On lui reproche d'avoir gravement nĂ©gligĂ© son devoir de surveillance en matière de budget. La raison en est que le directeur de la caisse a dĂ©tournĂ© 46 714 thalers, soit la moitiĂ© du budget annuel de Coblence, et s'est ainsi enfui. Le conseil municipal dĂ©cide donc de rĂ©voquer prĂ©maturĂ©ment Cadenbach, mais ce dernier le devance en dĂ©missionnant de son poste le . Karl Heinrich Lottner lui succède le .

Bibliographie

  • Max Bär: Aus der Geschichte der Stadt Koblenz. 1814-1914. Krabbensche Buchdruckerei, Koblenz 1922.
  • Helmut Prößler: Hubert Joseph Cadenbach (1800-1867), OberbĂĽrgermeister von Koblenz 1858-1867. In: Jahrbuch fĂĽr Geschichte und Kunst des Mittelrheins und seiner Nachbargebiete 20/21 (1968/1969). S. 159–177.
  • Wolfgang SchĂĽtz: Koblenzer Köpfe. Personen der Stadtgeschichte – Namensgeber fĂĽr StraĂźen und Plätze. Verlag fĂĽr Anzeigenblätter GmbH MĂĽlheim-Kärlich, Hrsg.: Bernd Weber, 2005 (2. ĂĽberarb. u. erw. Aufl.).
  • Energieversorgung Mittelrhein GmbH (Hrsg.): Geschichte der Stadt Koblenz. Gesamtredaktion: Ingrid Bátori in Verbindung mit Dieter Kerber und Hans Josef Schmidt
    • Bd. 1: Von den Anfängen bis zum Ende der kurfĂĽrstlichen Zeit. Theiss, Stuttgart 1992, (ISBN 3-8062-0876-X).
    • Bd. 2: Von der französischen Stadt bis zur Gegenwart. Theiss, Stuttgart 1993, (ISBN 3-8062-1036-5).

Liens externes

Cet article est issu de wikipedia. Text licence: CC BY-SA 4.0, Des conditions supplémentaires peuvent s’appliquer aux fichiers multimédias.